LE BILLET D’ANGELINA : Vous avez dit 3 millions ?

24 Sep

1, 2, 3 millions. Ouah ! Z’y vont pas avec le dos de la calculette, nos « prescripteurs » d’infos. De TF1 à Mediapart, cherchez les différences… Bon, il n’y a plus que ce pauvre ministre du travail pour se gausser de tels écarts de comptage et pour affirmer sans ciller que la Rue est en « décélération », bref en décroissance en bon Français… Tiens, serait-il lui aussi devenu adepte de la décroissance, le pote à la Bettencourt ? En tout cas, il devrait faire gaffe, le ministre, lui et ses petits copains risquent fort de se prendre un retour, à force de mépriser ainsi ouvertement l’expression de tout un pays prêt à relever les manches. Qu’on soient deux ou trois millions dans la rue ne change guère le fond de la mobilisation : le petit peuple en a marre de son Petit Président et de ses mesquineries de cour d’école, lorsqu’il s’agit de déconsidérer un mouvement qui commence à enfler et sentir mauvais pour lui et ses vassaux… Se boucher le nez, fermer les yeux et faire l’autruche ne font pas une politique. La rue n’a plus envie de croire aux lendemains qui chantent version UMP et ceux-là feraient mieux d’en prendre note. Avant qu’on ne se préoccupe plus du tout de se compter dans la rue, à quelques millions près…

Angelina Vivaldi

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :