La pipe à 200 000 euros, ou l’obscénité vue sous un certain angle

27 Oct


Les Bonobos, les plus heureux des singes…

LE BILLET D’ANGELINA

On apprend que la radio Skyrock vient d’être condamnée à 200 000 euros pour des propos d’un auditeur tenus sur ses ondes en 2007 ! L’amande est salée, pour un bien petit péché de gourmandise… Visiblement, l’Etat par sa justice interposée ne badine pas avec le badinage. Personne n’a donc le droit d’évoquer cette douce gâterie sur les ondes de notre vertueuse république (à l’exception notable de Rachida, mais bon, elle n’avait pas vraiment fait exprès).

En revanche, les obscénités proférées par M. Guerlain à l’endroit des « nègres » n’ont visiblement gêné pas grand monde. Curieusement, personne du CSA ne s’est vraiment offusqué de ce « détail », un dérapage nauséabond de ce fabricant de parfums pour cocottes et autres fariboles, dont la bonne tenue en bourse doit impressionner nos puritains gouvernants !

De quel côté se situe vraiment l’obscénité ? Visiblement, la TV nationale ne se gêne guère pour interviewer les pires des racistes, exhiber sans pudeur toutes les misères personnelles, inviter la lie de la représentation politique qui se complait dans des propos intolérables et insultants pour notre citoyenneté (Marine Le Pen, Xavier Bertrand), ou encore faire la retape pour de pauvres animateurs orduriers et suffisants (Zemour), sans que le Président-qui-aime-tant-la-télé et ses amis politiques n’y trouvent à redire.

La voilà la véritable obscénité.

Angelina Vivaldi

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :