AVIGNON : Pendant que le Forum festoie, les manifestants dégustent…

7 Nov

Liberté, Egalité, Fraternité… version république UMP : Hier soir vers 16.30 h., alors que 400 « personnalités » du monde de la « Culture » s’ébrouaient à l’aise dans les ors ternis du Palais, annexé pour l’occasion par madame Roig et ses 7 chefs étoilés pour leur servir la soupe (et celle de la bonne parole sarkosyste), tout cela aux frais (ahurissants) du contribuable, près de 700 concitoyens avignonnais se voyaient refoulés de la (leur) place du Palais à coups de grenades lacrymo. Bilan : plusieurs blessés, quelques interpellations et surtout, une fois de plus, l’image déplorable d’une police « républicaine » fidèlement dévouée à la force de l’Ordre. Un Ordre vigoureux, droit dans ses bottes, décidément de plus en plus évocateur des pires pratiques en usage dans certaines régions du Monde… Mais il est vrai que l’exemple Chinois, devant lequel on s’agenouille au nom de contrats militaires et nucléaires, était dans tous les esprits ce week-end.

Angelina Vivaldi
(photo DR/Vaucluse-Matin)

Publicités

2 Réponses to “AVIGNON : Pendant que le Forum festoie, les manifestants dégustent…”

  1. Dag Renberg 7 novembre 2010 à 1:04 #

    Peut être n’étiez vous pas invité??? A moins que votre délire de persécution ne vous maintienne systématiquement hors du débat, et que votre jalousie vous fasse grimacer… Or d’après vos « statuts » vous devriez aimer le débat démocratique.. De l’insulte de l’adversaire ne ressort que l’anarchie. Commercer avec la Chine ne sera à terme qu’un facteur d’ouverture de ce pays à l’acceptation des différences, sans parler de l’avantage direct pour notre économie.

    • lespritdavignon 7 novembre 2010 à 3:13 #

      Pourquoi serions-nous invités à ce « forum » qui regroupe toutes les entreprises « culturelles » et leurs porte-paroles ? Quant à notre « délire de persécution » supposé, nous laissons à nos lecteurs la liberté d’apprécier ou pas nos commentaires d’une actualité hélas plutôt fournie en matière de déni quotidien de démocratie. Ceci n’est pas une interprétation, mais bien une réalité, objective, sourcée, factuelle, malheureusement vécue au jour le jour par chacun de nos concitoyens.

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :