CONSERVE : La cuisine française, un patrimoine figé dans la sauce

19 Nov

Le 16 novembre, l’UNESCO a inscrit le repas gastronomique français sur sa liste représentative du Patrimoine culturel immatériel de l’humanité. Une aberration, selon The Daily Telegraph, qui se saisit de l’occasion pour mitonner un concentré de french bashing.

Comme Tiger Woods et Roger Federer l’ont récemment appris en découvrant leur nouveau classement, rien ni personne ne reste éternellement au sommet – même s’il est reconnu par l’UNESCO. Toute la question est de savoir comment l’ancien numéro un gère sa chute et, dans le cas de la cuisine française, la réponse est : pas bien. Si la France a été pendant longtemps la championne incontestée de la gastronomie, il y a des années qu’elle a été détrônée en Grande-Bretagne. Ses sauces riches, fatales pour les artères, et sa présentation chichiteuse sont passées de mode, comme les vieux bistrots avec nappe à carreaux rouges et blancs, escargots et steak au poivre dont on rêve mais qu’on trouve rarement. C’est d’abord la cuisine italienne, fraîcheur et simplicité, puis plus récemment la cuisine espagnole, avec son dynamisme et son inventivité, qui l’ont supplantée dans l’affection des gastronomes.

La suffisance grandiloquente et la froideur du personnel des restaurants français survivent pourtant. On a toujours l’impression, non seulement qu’ils ne sont pas ravis de nous voir mais qu’en outre nous, les clients, devrions les remercier à genoux d’avoir été autorisés à franchir la porte de ces établissements. Les chefs se considèrent trop souvent comme les pratiquants d’un grand art et n’aspirent à plaire à personne d’autre qu’aux mystérieux inspecteurs du Michelin. Les Britanniques ont mis une éternité à comprendre qu’on pouvait à la fois dîner au restaurant et passer un bon moment. Une fois que nous avons pigé ça, vers la fin des années 1980, quand l’hybride connu sous le nom de « cuisine britannique moderne » est né du mécontentement provoqué par la trop grande complexité des techniques et des ingrédients, la cuisine française a entamé sa descente

17.11.2010 | Matthew Norman | The Daily Telegraph republié par Courrier International

Publicités

Une Réponse to “CONSERVE : La cuisine française, un patrimoine figé dans la sauce”

  1. Ginette 20 novembre 2010 à 10:47 #

    Bonjour
    Les 1200 recettes issues de «LA CUISINE POUR TOUS» le livre de Ginette Mathiot paru en 1955, sont rassemblées sur un site parfaitement désintéressé: http://WWW.SAPIDE.FR
    Merci d’y jeter un coup d’œil et de le faire connaître si vous le jugez utile.
    Bien à vous
    G.

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :