JOYEUSES FÊTES ! : MARIE-JOSE ROIG en maire Noël des SDF

14 Déc

Notre chère maire Noêl, qui n’aime rien tant que couper les vivres aux associations (réduction obligatoire pour toutes les assocs culturelles, fermeture de centres sociaux ou culturels), au nom d’une gestion « planifiée » et « raisonnable » de sa ville -en fait le besoin urgent d’abonder ses réalisations inutiles comme la L1 ou l’éventuel Tramway d’Avignon-, notre généreuse édile donc, a également drastiquement coupé dans les budgets sociaux alloués aux associations de terrain, dont celles suppléant aux insuffisances des pouvoirs publics quant au sort des SDF.

Ainsi de CASA, dont les 30 000 euros attendus, qui devraient déjà être versés et ne l’étaient toujours pas la semaine dernière (Cf l’article du BDA). « Ainsi, faute de réponse claire de la Mairie, constatant que nous n’avons reçu qu’une somme de 5 000€, au lieu des 30 000€ attendus (somme versée les années précédentes. 30 000€ représentent 0,22% de la somme totale versée aux 458 autres associations d’Avignon en 2009), nous prévoyons, dans quelques semaines, dès le mois de janvier 2011, de revoir le budget de cette action en procédant à des licenciements. Ces licenciements induiront évidemment une diminution de l’activité de ce service qui fonctionne à ce jour 6 jours sur 7. » Un véritable déni de la dure réalité hivernale de ces sans-abris, pour lesquels le soutien d’associations comme CASA est particulièrement vital.

Bref, une fois de plus notre mairesse UMP a ses priorités et elle le fait savoir. Et ce ne sont pas les remontrances polies d’une « gauche » locale mollassonne qui y changeront quoi que ce soit. Décidément Avignon, un paradis pour les amis restaurateurs et entrepreneurs de l’édile, s’avère un véritable enfer pour les pauvres et les sans-grade.

Antonio Sanz

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :