SARKO LE MILICIEN : Ou Loppsi 2 en bénédiction programmée des bavures « policières »

1 Fév

LE BILLET D’ANGELINA

Il y avait déjà dans cette « loi d’orientation », cette saloperie d’article anti-roms déguisé, visant à interdire tout habitat non-ordinaire tels les caravanes, camions, cabanes, et autres yourtes. Voici que l’article 37 ter, qui devrait être entériné avec toute la seconde version de Loppsi au printemps prochain par les deux chambres, autorise des milices de « réservistes » de la police ouvertes à tous les citoyens.

Autrement dit, sans formation ni quoique ce soit, tu te retrouves avec un flingue dans les mains (« sous certaines conditions de formation », précise le texte, soit quelques heures pour s’initier au maniement des armes), le droit de verbaliser, et un gentil uniforme de flic pour parader.

La loi déjà ultra-sécuritaire Loppsi 2 se transforme ainsi en instrument d’une félonie inouïe, indigne d’un pays républicain, où la police devrait être une affaire sérieuse, et contrôlée. Dorénavant, n’importe quel connard musclé et bien frontiste (à condition qu’il ait un « casier vierge ») va pouvoir se transformer en shérif au service de la sarkosie, qui a taillé dans tous les budgets de recrutement de vrais flics sous prétexte de doctrine « un fonctionnaire sur deux non remplacé ». Attendons-nous donc à toutes les dérives.

Pour l’instant, nous n’avons guère entendu les syndicats de police s’exprimer sur ce sujet, qui pourtant, vise à la réduction conséquente de leurs effectifs et à la déprofessionnalisation de leur corporation. Ni d’ailleurs les syndicats de la magistrature, pas plus que les constitutionnalistes bien en vue sur les plateaux télé. Blanc radio. Pourtant, ce petit truc que Sarko et sa clique veulent faire passer en douce nous rapproche dangereusement d’une époque sinistre, où les supplétifs de la police -un ramassis de canailles et de droits communs- organisaient la pire répression au service de la Collaboration.

Il est temps de se remuer un peu contre cet arsenal liberticide, sécuritaire, en un mot facho que la sarkosie en manque de cote d’amour essaie de nous fourguer par derrière. En ce printemps arabe qui, nous l’espérons, ne tournera pas au cauchemar, prenons un peu exemple sur nos frères tunisiens ou égyptiens et n’hésitons pas à descendre dans la rue. Tant qu’il n’y a pas encore de milices aux gros gourdins…

Angelina Vivaldi

A Avignon aussi, on se mobilise contre ce loppsi 2 : cf article

Publicités

Une Réponse to “SARKO LE MILICIEN : Ou Loppsi 2 en bénédiction programmée des bavures « policières »”

Trackbacks/Pingbacks

  1. Avant d’arriver en Côte d’Ivoire : Une mission de la Cpi #bientôt# en Guinée (L’expression) | Africa News and Video Coverage — African International News from Kondoro.com - 18 mars 2011

    […] des FDLR à Shabunda …Quand une procureure propose d'ôter ses talons aiguilles | Blogs …SARKO LE MILICIEN : Ou Loppsi 2 en bénédiction programmée des …Related Articles: Filière anacarde : Les producteurs désormais assurés (L'expression)Football / […]

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :