LE MONDE SELON ROIG…

9 Fév

Il est triste. Et méchant, le monde selon Marie-José Roig… D’ailleurs, ces derniers temps, il paraît qu’elle est de fort méchante humeur, notre mairesse. Il faut dire qu’à sa décharge, il y a peu de chances qu’elle s’offre ces prochaines semaines un petit voyage en Tunisie pour se détendre, comme ses copines… Pas opportun, dirait-on, alors que sa ville, paraît-il, subit tous les outrages…

Méchant, oui. Plein de bruit et de fureur. Un monde qui la dépasse, l’angoisse, la prive de sommeil. Du coup, songez : obligée d’investir 3,7 millions d’euros dans son bazar techno pour assurer la « sécurité » de ses administrés, notre mairesse préférée peut se targuer d’avoir arraché le consentement de tous pour cette dépense ahurissante, y compris de son opposition : eux aussi sont en année électorale, après tout. Et puis, il est vrai que le système de vidéo-surveillance avignonnais a fait ses preuves, n’est-ce pas ? Comme au parking des Italiens fort récemment…

Mais peu lui chaut puisqu’au fond, « 71% des Avignonnais » plébiscitent un accroîssement de la télésurveillance. En tout cas c’est ce qu’elle dit, même si ses chiffres datent d’un sondage de 1999… Le monde selon Roig est peuplé de voyous basanés, de violeurs et autres malfrats (basanés eux aussi) dont il faut s’assurer qu’on les surveille. C’est qu’elle les a à l’oeil, ces cailras, la Marie-Jo : désormais, on pourra compter sur son gant de fer dans une main de velours, à moins que ce ne soit le contraire. C’est qu’on est en année électorale, et qu’il ne faudrait pas se laisser aller. Surtout avec ces « jeunes » loups comme ce Bissière qui vous lorgnent le trône d’un oeil gourmand. S’agirait pas de se faire déborder…

D’autant que le renard liguiste est déjà dans la bergerie : un Guillaume de sang Bompard viendrait chasser sur ses terres ? Impensable ! Madame Roig a déjà fort à faire avec ses ennemis de l’intérieur (et ils sont nombreux, visiblement, ce qui n’arrange pas son humeur) : faudrait pas lui en rajouter une couche…

Heureusement, La Provence-Bolloré est venue opportunément cette semaine à sa rescousse. A nous la bonne parole UMP gracieusement dispensée dans ce gratuit « Direct Avignon » qui, sans cette mission d’utilité publique, n’aurait aucune raison d’être. C’est que ça lui réchauffe l’âme, à notre Marie-Jo, ce renfort inespéré des bons soldats de la sarkosie. De quoi appréhender 2011 et 2012, puis, peut-être encore, 2014, avec sérénité. Celle que peut apporter le chaud réconfort d’amis sur lesquels on peut compter.

Taïeb El Baradeï

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :