LE WEB DE LA HAINE : Avignews.com, le site sur lequel vous pouvez vous lâcher

14 Fév

Le billet d’Angelina

Vous connaissiez certainement la feuille hebdomadaire et gratuite éditée par le groupe Dauphiné Libéré, dédiée aux « événements » qui marquent la vie avignonnaise, diffusée à 25 000 exemplaires sur les trottoirs de la ville. Mais avez-vous eu la curiosité de vous pencher sur l’avatar web du titre, à savoir ce site éponyme, véritable tribune ouverte à l’expression des haines ordinaires ?

Vous allez adorer. Particulièrement le fil des commentaires, que les lecteurs d’Avignews.com, en « citoyens » bons Français et orduriers anonymes, ne manquent pas d’abonder chaque jour. Quelques perles, entre autres : « Il est tout simplement impossible de se promener le samedi rue de la république sans se faire emm*rder par des hordes de petites racailles », signé d’un internaute courageux à propos de « l’insécurité » avignonnaise, cheval de bataille de la mairesse et par voie de conséquence de la presse locale, dont les régies publicitaires ont grandement besoin des subsides publics. Ou encore, au sujet de la révolution égyptienne : « cela ne nous regarde pas restons chez nous et eux chez eux »…

Ces « commentaires » ouverts et (très) peu « modérés » ont une vertu : dresser le portrait sociologique et politique du lectorat ordinaire d’Avignews, soit un parfait ramassis de fachos tendance UMP dure, quand ce n’est pas carrément FN. De quoi livrer un bel instantanné de l’électorat de madame Roig et de ses aficionados, auxquels Avignews doit certainement sa « notoriété ».

C’est qu’en laissant fleurir ce type de commentaires nauséabonds, racistes et haineux, tout simplement insupportables, le site s’imagine peut-être se faire la « vitrine » objective de ses concitoyens. Au delà du fait qu’il est pénalement passible de poursuites, pour ne pas modérer ces propos de lecteurs comme la loi l’y oblige, Avignews.com, plus gravement, manque à ses devoirs déontologiques. En effet, journalistiquement parlant, Avignews.com ne fait pas son boulot, lorsque, exemple récent, il publie ces assertions d’internautes, fausses factuellement et tout bonnement ordurières, au sujet du dernier coup de gueule de Gelas :

« Heureusement que la Ville ne cède pas au chantage de M. Gélas !
Aucun contrôle sérieux et efficace n’est fait sur les subventions faramineuses que reçoit ce théâtre…
Ou va l’argent ?
Ce théâtre est quasiment fermé tous les jours de l’année… »
Ou encore :
« ..nous Gérard on fait mieux que toi !
On réussi à pomper 60 millions d’euros d’argent PUBLIC pour se les répartir entre nos 10 potes bobos créateurs de pièces fumeuses…de plus, notre Festival d’Avignon, car on a fait main basse dessus, est tout sauf du théâtre qui s’adresse au plus grand, populaire…au contraire on s’adresse qu’à des gens qui nous comprennent càd à une centaine de milliers de bobos qui se masturbent sur des formes esthétiques…
Tu vois en la matière tu es encore novice !
Courage, avec de la persévérance, tu réussiras à pomper 1 million d’euros de sub…!
Bises
Vincent B.
vincent baudriller »
Signé donc d’un internaute usurpateur d’identité…*

Ceci et tant d’autres exemples innombrables de cette logorrhée fascizoïde qui pollue les « papiers » de ce journal en ligne, illustrant parfaitement le laisser-faire si peu journalistique d’Avignews.com, dont le respect élémentaire des règles de la profession devrait passer au minimum par le rétablissement des faits erronés. Et encore, nous n’évoquons pas la vigilance indispensable qui devrait être leur quant aux diffamations, usurpations d’identités et malveillances de tous ordres.

Sans bien sûr parler de la responsabilité pénale des administrateurs du site. Rappelons que les sites internet -surtout lorsqu’ils s’affichent « d’information »- sont soumis aux mêmes obligations légales pour l’ensemble de leurs contenus -commentaires y compris- comme toute publication, imprimée, radiodiffusée, ou en ligne.

De quoi annoncer de beaux orages en perspective pour la rédaction d’Avignews, si, d’aventure, un ou une des mis en cause s’enhardissait légitimement à les traîner devant les tribunaux. 😉

Angelina Vivaldi

*Actualisation du 15 février : il semblerait que quelques heures après la publication de cet article, le papier incriminé consacré à Gelas et ses 15000 euros ait disparu du site d’Avignews.com. Et donc les commentaires afférents, dont nous vous donnions quelques extraits… Curieuse manipulation, qui, en supprimant l’objet du « délit », aurait pour fonction d’araser la polémique ? Belle réactivité, en tout cas :)…
Pour ce qui concerne la modération du fil de commentaires, la rédaction d’Avignews.com affirme que son système sera modifié le 2 mars prochain, avec la mise en place d’un « filtre » plus conforme à l’éthique journalistique. Nous en prenons acte.

Publicités

7 Réponses to “LE WEB DE LA HAINE : Avignews.com, le site sur lequel vous pouvez vous lâcher”

  1. Julien 15 février 2011 à 3:20 #

    Peut-être pas le site mais leur lecteurs :
    « Ces « commentaires » ouverts et (très) peu « modérés » ont une vertu : dresser le portrait sociologique et politique du lectorat ordinaire d’Avignews, soit un parfait ramassis de fachos tendance UMP dure, »
    N’est ce pas simplifier les choses voire les caricaturer ?

    • lespritdavignon 15 février 2011 à 3:26 #

      Vous vous sentez visé ? bien sûr qu’il s’agit là de simplifier, voire caricaturer un peu : c’est le propre d’un billet d’humeur, non ? j’espère bien qu’en effet tous les lecteurs de ce site ne sont pas à ce point obtus et rétrogrades… N’empèche : les commentaires non filtrés donc de ces lecteurs correspondent bien à une typologie particulière, vous ne trouvez pas ?

      • Julien 15 février 2011 à 4:08 #

        Bien sûr mais dans le même raisonnement « d’humeur » je pourrais dire que les lecteurs d’avignews sont avignonais donc le portrait type d’un avignonais est un fasciste de base tendance UMP dure ou quelque chose comme ça ?
        Comment appelle-t-on cela déjà ? Un syllogisme je crois …

        • lespritdavignon 15 février 2011 à 4:56 #

          N’allons pas si loin… et n’accordons pas plus d’importance à ce qui ne le mérite guère 🙂

  2. David 15 février 2011 à 12:39 #

    Avignews je ne le lis pas, d’ailleurs est ce de la lecture (et est ce du journalisme?), c’est même pas bon pour allumer ma cheminée (j’ai essayé), d’aucuns diront que c’est bien pour se torcher mais mes fesses méritent un meilleur sujet, merci !!

  3. Julien 14 février 2011 à 11:17 #

    Je lis Avignews et l’esprit d’Avignon. Je rentre dans quelle case ? Avignews a su défendre la Fabrik théatre et dénoncer (sagement certes) les attributions de subventions aux chevaliers du fiel. Sans doute que la modération n’est pas sérieuse mais pourquoi condamner le site entier ?

    • lespritdavignon 15 février 2011 à 11:12 #

      Nous ne condamnons pas le site. juste ce « défaut » de modération qui nous semble une faute grave, en totale contradiction avec l’éthique journalistique.

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :