ANTONIO MEJIAS, cantaor solaire

20 Fév


C’était samedi soir à Nîmes, l’association O Flamenco avait invité au centre Andalou Antonio Mejias, premier prix du très prestigieux concours de Cordoba, dont les lauréats ont écrit l’histoire du cante Flamenco : Fosforito, La Paquera, Chano Lobato, Lebrijano, Antonio Mairena, José Mercé… pour n’en citer que quelques uns, et pas des moindres !
L’ESPRIT D’AVIGNON y était. Antonio Mejias est un jeune cantaor (1979) éblouissant de maîtrise et d’art. Une voix puissante et brûlante qui n’est pas sans rappeler celle du regretté Terremoto. Une voz absolue dont on va entendre beaucoup parler…
Lundi dans nos colonnes le compte-rendu du récital étourdissant de duende de ce déjà très grand parmi les grands. Une découverte !
M.R.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :