LAPSUS : La « Page blanche » de Ouattara et autres bonnes affaires de l’Occident

13 Avr

Le 12 avril dernier, le nouveau président adoubé par l’Occident inaugurait son mandat en un curieux lapsus, ô combien signifiant : parlant de « page blanche » qui s’ouvrait désormais pour la Côte d’ivoire, le Président Ouattara s’est vite empressé, dans la même phrase et se rendant-compte du symbole, de préciser qu’il s’agissait du blanc du drapeau ivoirien…

Cette fourche langagière est en fait bien révélatrice de la réalité ivoirienne : une pseudo-démocratie téléguidée par la France et ses alliés occidentaux a assis un homme tout droit sorti du sérail FMI, lui-même peu blanchi de dérives totalitaires lorsqu’il était le premier ministre du pays, ni des exactions de ses propres « forces révolutionnaires ». Démocratie africaine à la Française, donc, c’est à dire peu susceptible de déranger les business de Bolloré et autres amis de notre président français en Ivoirie…

De même la Libye, soumise aux bombardements onusiens, ouvrira t-elle de juteux territoires indexés à l’Occident, lorsque le Conseil de Transition libyen, lui-même coopté par la France et son officieux émissaire BHL, aura réussi à s’asseoir sur les milliers de barils de la tribu Kadhafi… En n’omettant pas d’importer, comme cela s’est fait en Tunisie ces dernières semaines, toute une armada de technocrates libyens certes, mais formés en règle dans les hautes-écoles occidentales.

La Tunisie justement, qui s’est empressée de composer son gouvernement « révolutionnaire » avec un bataillon de l’élite universitaire et du business français. La Tunisie qui ces derniers jours, tout comme Le Caire d’ailleurs, subit dans la rue la prévisible pression des Islamistes, comme le rapporte le journaliste Salvatore Lombardo sur sa page Facebook :
 » En guise de prétendu retour à la Démocratie, la Tunisie s’enfonce dans l’islamisme et l’irrationnel. Les islamistes sont vraiment partout. Notamment à la télévision où ils présentent régulièrement leur 4 partis « légaux ». Mais aussi dans la rue où les femmes sont particulièrement visées par les néo-barbus qui prétendent, menaces à l’appui, leur imposer le port du voile… »

Bref, le monde, grâce à la France et à l’Occident entrés en guerre « pour la démocratie », se porte de mieux en mieux…

Angelina Vivaldi

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :