VOÏNA : Les partouzeurs de l’art russe au combat

4 Mai

Le Collectif Voïna (guerre) ne se refuse rien. Agitateurs artistiques, ces performeurs ultras n’hésitent pas à monter des actions artistiques dans les lieux les plus emblématiques de la dictato-démocratie russe. « Nous sommes entrés en guerre contre les loups-garous en uniforme, l’obscurantisme politique et social et pour la liberté de l’art contemporain », disent-ils… Dérangeants et efficaces.

Ils ont dessiné un pénis géant face au bâtiment des services secrets russes, ont été libérés de prison grâce au street artist Banksy, ont partouzé dans le musée national de biologie de Moscou, ont remporté un prix national d’art contemporain… Le parcours atypique de Voïna, groupe d’activistes en lutte contre un pouvoir tout-puissant, est exceptionnel. Voïna : un groupe radical, sans concessions, toujours sur le fil, toujours à la limite.


Donc, face à la censure Youtube, la vidéo « Fuck » (Orgie in museum) EST VISIBLE ICI : LA VIDEO


Une action dans le métro de Moscou


Voïna humilie les flics chez eux

sources : Voïna, Les inrocks & divers sites / Crédits photo : Partouze dans la salle de nutrition et digestion du Musée national de biologie de Russie (Thomas Peter/Reuters)

Publicités

Une Réponse to “VOÏNA : Les partouzeurs de l’art russe au combat”

  1. MT 10 mai 2011 à 3:19 #

    Magnifique. Dans le série « je pisse donc je suis » ou de l’inanité délirante et avilissante de ce que l’on nomme sans pudibonderie aucune « art » contemporain…

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :