Archive | octobre, 2011

TUNISIE, EGYPTE, LIBYE : LA HONTE ISLAMISTE

24 Oct

Tout ça pour ça ? Les soi-disant révolutions arabes dont l’objectif affiché était l’accession à la « démocratie » ont accouché comme prévu d’un monstre peut-être pire encore que les dictateurs qu’elles ont dégagés : la montée de l’islamisme obscurantiste. Un résultat prévisible que nous avions d’ailleurs largement anticipé à L’ESPRIT lors des événements de ce début d’année (Cf nos articles).

Franchement, trouver un « progrès » dans l’installation triomphante des barbus analphabètes et liberticides à la tête des « nouveaux états démocratiques » relève d’un aveuglement total. Une victoire de l’obscurantisme sur le modèle démocratique auquel aspiraient les milliers de Libyens, Egyptiens et Tunisiens qui ont laissé leur sang et leur peau sur le carreau des rébellions arabes. Une trahison, dont devraient avoir honte les Tunisiens, qui hier en moutons fanatisés par les religieux, ont voté pour la mise aux fers de leur liberté et l’asservissement des femmes. Bravo !

Quant aux Libyens, le monde occidental devrait franchement s’interroger sur l’énorme arnaque idéologique qu’ils ont aidée à s’installer, au détriment des peuples. Comment le désastreux BHL va t-il désormais pouvoir justifier un tel revers, une telle claque à ses soi-disant idéaux démocratiques ? Et Sarkosy ? Les 300 millions d’euros qu’aura coûtée cette guerre du pétrole n’auront servi qu’a asseoir les pires des tyrans : des islamistes dont la Charia est la seule idéologie d’asservissement abjecte d’un peuple qui aspirait à la liberté. Trahison une fois encore.

Et pour l’Egypte, dont les élections arrivent, on sait tous que les assassins de la confrérie des Frères Musulmans -qui se sont bien gardés d’intervenir lors du soulèvement mais en tirent tous les bénéfices- seront dorénavant aux commandes et plongeront le pays dans la régression démocratique la pire qui soit : une théocratie, barbare, liberticide et intolérante quant aux autres religions (voir l’assassinat des Coptes qui a déjà commencé).

Bref, un succès absolu ! Tunisiens, Egyptiens, Libyens, votre aveuglement et votre bêtise n’ont pas d’excuses. Comment avez-vous pu vous battre contre les tyrans sanguinaires pour leur substituer ce qu’il y a de pire pour l’organisation d’une société : des religieux ultra-rétrogades qui vont vous replonger à l’âge des cavernes. Honte à vous.

On le sait tous, et vous devriez le savoir plus que d’autres : l’Islam est un poison violent, comme toute les religions, quelles qu’elles soient. L’Islam n’est pas soluble dans la démocratie, il en est son antithèse, comme toutes les religions. La barbarie islamiste est en marche, contre votre liberté. Vous allez le découvrir très vite. Tant pis pour vous.

Je regrette d’avoir cru en vous, et je ne suis pas le seul, loin de là. Vous ne le méritiez pas. Les peuples sont libres de leur destin, bien sûr. Mais vous avez choisi la nuit obscure et la régression contre l’unique chance que vous vous étiez donnée d’enfin entrer dans le monde éclairé. Ne venez plus jamais nous parler de liberté et de démocratie.

Antonio Sanz.

OFF D’AVIGNON : Greg Germain, les dates du Off et les éléments de langage

22 Oct

L’inénarrable président de la confrérie des loueurs de salles du Off autrement dénommée AF&C, grand ami de Marie-Josée Roig, maire UMP d’Avignon, est remonté. Pensez : les prochaines dates du Off risquent fort de faire perdre une grosse part de recettes aux gentils organisateurs du Off, qui sont aussi les tenanciers de salles qu’ils louent fort lucrativement aux compagnies. Ainsi, les Le Corff, Vantaggioli et autres Raymond Yana verraient leur confortable part de gâteau se réduire comme peau de chagrin avec le passage à 19 jours de recettes au lieu des 24 habituels !

Les pauvres ! Suite à un obscur calcul sur les dates d’entrée en vacances scolaires, Greg Germain, que le ridicule n’a jamais tué, se vautre dans les colonnes bienveillantes d’AVIGNEWS sur cette injustice à lui faite. L’article (paru le 19 octobre, 67 visualisations au bout de 4 jours de mise en ligne !), s’il est peu lu, recèle tout de même son lot de perles, comme toujours avec le célèbre président d’ AF&C.

VERBATIM :
Les cours se terminent le 5 juillet, ce qui complique pour démarrer le 8, il faut bien 5 jours d’installation technique. Les 200 chambres du Crous ne seront pas libres avant, ni les appartements des Avignonnais. Où logeront les artistes ? Si on veut rester dans les clous, il faut débuter au minimum le mardi 10 pour finir le samedi 28 mais avec 19 dates. Si on veut conserver 24 jours en laissant les compagnies s’installer, on débute le 11 ou 12 en débordant jusqu’au 3 ou 4 août ?
Bref, Germain n’est pas content. Cela lui amputerait 5 journées de recettes, notamment pour les fameuses cartes Off qui sont le fond de commerce de l’association AF&C (à but « non lucratif ») et sur lesquelles ils ne reversent RIEN aux théâtres ni aux compagnies…

Chaque année, 90 compagnies s’installent dans les écoles (Pasteur, la Salle, Roseau… le village du Off à l’école Thiers). Là il cite explicitement le type de lieux qui sont régis par ses amis directs membres du bureau d’AF&C : Bernard Le Corff, (Collège de la salle) Raymond Yana (Espace Roseau) : effectivement, doivent pas être contents, les potes ! Quelques dizaines de milliers d’euros en moins dans leurs poches, pensez !

45 000 abonnés (à la carte Off). Eh oui ! Si on l’avait oublié, l’organisation du OFF est une juteuse affaire : presque 600 000 euros qui entrent dans les caisses de Greg et de ses amis, sur le dos des salles et des artistes…

6 000 artistes qui se posent au Off achètent un tee-shirt ou une culotte, c’est une étude vérifiée. Vérifiée comme tous les chiffres que répand le président d’AF&C… Et donc, si les artistes achètent une culotte, c’est bon pour le commerce et donc pour le OFF ! On jugera de la qualité de l’argument…

Tous les partenaires directs et indirects, dont les associations de commerçants, devront communiquer sur ce débordement. Ça n’a l’air de rien mais c’est beaucoup de jus de cerveau pour que ça se passe le mieux possible.
Après les petites culottes, le Jus de Cerveau ! Greg Germain est un poète.

Et pour finir en beauté : Avignon est un marché, n’en faisons pas un tabou. Cela, on l’avait remarqué, cher Greg Germain. surtout pour vous d’ailleurs et vos amis d’AF&C…

Certainement pas pour les compagnies qui investissent 30 000 euros en moyenne et qui repartent la queue entre les jambes et les caisses vides, à cause de « l’organisation » incompétente du OFF, la gestion calamiteuse (mais pas pour tous) d’AF&C, et l’image artistique exécrable qu’a désormais ce festival, grâce à vos amis, M. Germain, du Paris, du Capitole et autres salles de bas étage, véritables lupanars de la « création » théâtrale.

Angelina Vivaldi

L’IMAGE. Voici comment finissent les tyrans :

22 Oct

Dans un TROU. Ironie de l’histoire, eux qui ont si souvent enfermé et cloîtré dans les caves insalubres et sans lumière leurs opposants. Mais les tyrans ne seront bientôt peut-être pas les seuls à terminer ainsi. Le trou noir symbolique qui attend le tout petit dictateur en chef de l’UMP en mai 2012 risque fort de l’anéantir définitivement. Tant mieux. Qu’il disparaisse avec les vestiges de l’économie de marché mondialisée qui ne sera bientôt qu’un champ de ruines nauséabond.

L’IMAGE DU JOUR

18 Oct

INDIGNES : WALL STREET, le 16 octobre, la police de NYC matraque les manifestants

17 Oct

CE 17 OCTOBRE : DESORMAIS LE PEUPLE PREND LE POUVOIR

17 Oct

Eh oui ! Mais pas qu’aux primaires citoyennes, où tout de même plus de 3 millions de citoyens de gauche se sont déplacés vers les urnes de la « primaire du PS » (un parti qui ne compte que 130 000 adhérents seulement !). En réalité, ce sont de simples citoyens impliqués qui ont voté, des « lambdas » dont feraient mieux de se méfier le suintant Copé et sa clique désolante de prévaricateurs et autres mis en examen de l’UMP… 3 millions dans les urnes en France, donc, mais aussi, tout naturellement, comme il se devait depuis trop longtemps, plusieurs millions dans LA RUE mondialisée !

85 pays ont organisé samedi 15 octobre une journée « d’indignation ». Passons sur le mérite supposé du respectable vénérable Heissel à avoir mobilisé sur son seul et -très mince- opuscule les indignés de la planète entière. Comme toujours, le coq français ébouriffe sa crête ridiculement. Non, les « indignés » de Grèce -à très juste titre-, ceux d’Espagne, du Portugal ou de la Berlusconie ont tout simplement été rejoints par ceux de Wall Street ou de la City de Londres. Une première !

Quant à ceux de la Sarkosie moribonde, eh bien ils ont fait la preuve -autrement- de leur mobilisation. Quoiqu’en disent les caciques exécrables, mauvais perdants et surtout très crétins de l’UMP, cette Primaire est un tournant historique pour notre pays.

Un espoir et surtout, un voeu qui risque fort de se concrétiser dans les prochains mois : Dégager le libéralisme, les libéraux en Europe et ailleurs, la finance et les marchés boursiers, et toute cette droite internationale pourrissante et nauséabonde qui nous a mis à genoux.

La mayonnaise est en train de prendre. Avis aux retardataires !

Antonio Sanz

Photo : Puerta del Sol, Madrid, ce 15 octobre 2011.

ROMS : GRANDE MARCHE POUR LA DIGNITE ROM CE 1er OCTOBRE

1 Oct

A l’initiative des organisations Roms et et des associations anti-racistes, voici un appel à une grande manifestation ce samedi 1er octobre à Paris. Le peuple le plus Européen qui soit, présent en Europe dès le 15e siècle de Dublin à Crakovie, de Bucarest à Madrid est depuis toujours l’objet de discriminations odieuses de la part des peuples « autochtones » comme des pouvoirs. Après avoir subi les pogroms, puis les camps de la mort nazis, les voici qui aujourd’hui sont agressés au quotidien en Europe de l’Est, leurs maisons brûlées, leurs enfants interdits d’école, et ici, en France, lâchement discriminés et expulsés par le gouvernement UMP au profit d’une politique sécuritaire purement électoraliste. Ce peuple qui ne demande qu’à vivre en paix et circuler librement, comme il en a le droit en tant que citoyens européens, n’en peut plus. Il est grand temps de l’aider à retrouver sa dignité, un respect auquel il aspire légitimement, et une vraie place dans la communauté des peuples européens.

Voici le communiqué d’appel à manifester à Paris aujourd’hui 1er octobre à 14 h. Rejoignons-les en nombre pour une marche de la dignité :

Il y a un an, de nombreux citoyens roumains et bulgares étaient brutalement expulsés de France parce que Roms.

Ces actes de violences se déroulè rent sous l’œil des caméras de télé vision mais dans l’indifférence quasi-générale, nonseulement des classespolitiques , mais également des sociétés civiles européennes.

Pour beaucoup, elles apparaissaient comme le dernier acte d’une tragédie que devraient fatalement subir les Roms à travers toute l’ Europe depuis plusieurs siècles , et dont les persécutions des nazis et de leurs collaborateurs ont constitué le paroxysme, mais pas la fin. Beaucoup se sont ré sign és à l’indifférence par lassitude, par manque de protection politique ou institutionnelle, par autoconviction que ces positions de dominés étaient accept ées voire désirées par les Roms eux-mêmes.

L’évocation de ces violences est pourtant insupportable : en Hongrie , manifestations des milices d’extrême droite dans les villages où vivent de nombreux Roms, comme à Gyongyospata, les obligeant à fuir.

En République Tchèque et en Hongrie, assassinats et crimes racistes. Dans de nombreux villages, les Roms sont séparés du reste de la population par des murs construits à ceteffet par les autorités locales , comme à Tarlungeni ou Baia Mare en Roumanie, Michalovce, Koice, Preov ou Svinia en Slovaquie , Sliven en Bulgarie,…

En Serbie, Croatie , Moldavie France et Turquie , violentes discriminations raciales dans tous les secteurs de la vie. Retours forcés au Kosovo et expulsions d’ Allemagne , du Danemark et de Suède, etc. Cette funeste liste pourrait s’allonger indéfiniment, si bien que les sentiments de fatalité et d’ impuissance , voire de normalité de la violence subie l’emportent parfois, même chez certains d’entre nous.

Ces sentiments sont similaires à ceux qui avaient gagné les membres de la communauté gayaméricaine jusqu’à la fin des années soixante. Ils s’étaient habitués aux représentations dégradantes, à la condition de marginalité, à ne pas jouir des mêmes droits que les autres citoyens et à subir régulièrement des violences, individuelles comme policières, simplement parce qu’ils étaient gays.

Le 29 juin 1969, suite à la descente policière du jour au Stonewall Inn, petitbar gay du quartier de Greenwich Village à New York , une poignée d’habitués, rejoints par quelques habitants du quartier, ont décidé de dire « Assez ! ».

Après quatrejours de confrontations avec la police , quelque deux milles personnes ont organisé une marche dans les rues de la Ville : la Gay Pride était née. Un an après l’ affirmation d’une politique anti-Roms délibérée en France , quelques jours, mois ou années après les insupportables violences racistes subies par les Roms sur tout notre continent, le samedi 1er octobre sera le « Stonewall rom européen ». Ce jour-là nous, responsables de la société civile européenne antiraciste et rom, allons assumer nos responsabilités et crier avec force et détermination : « Dosta ! », « Assez ! ».

Avec fierté et espoir en une Europe débarrassée du racisme, de l’antisémitisme et de toutes les discriminations raciales, nous allons marcher pour la première Roma Pride. Nous en avons assez des stéréotypes racistes, assez des discriminations raciales permanentes, assez de la marginalisation forcée, assez des violences quotidiennes, assez du statut de bouc-émissaire, assez des meurtres racistes, qui touchent les individus ou communautés roms au cœur de notre continent depuis trop longtemps, assez ! Ensemble , avec de nombreuses organisations de la société civile, des citoyens engagés célèbres ou anonymes, puissants ou faibles, nous allons défiler au cœur des capitales européennes pour fairemieux connaître et pour dénoncer le racisme et les discriminations raciales dont sont victimes les Roms, aujourd’hui, à travers toute l’Europe.

A l’occasion d’événements culturels, nous partirons à la rencontre de tous ceux qui souhaitent mieux connaître la diversités des cultures, des identités, des histoires et des mémoires roms, bien loin des stéréotypes et clichés éculés. Par notre actioncommune , nous ferons vivre le rêve européen et la valeur d’égalité qui le fonde. Notre revendication sera donc simple et claire : l’égalité des droits et l’égale jouissance des droits pour tous les individus vivant en Europe. En un mot, la dignité. Ainsi, nous mènerons une coalition européenne de solidarité et d’idéal de la Norvège à la Turquie, de la France à la Lettonie en passant par la Roumanie, la Hongrie, la Bulgarie et bien d’ autres pays européens pour clamer haut et fort : Roma Pride !

Benjamin Abtan, Secrétaire Général du European Grassroots Antiracist Movement – EGAM, et les dirigeants d’organisations roms et antiraciste de 21 pays européens

%d blogueurs aiment cette page :