Tag Archives: Andres Serrano

ANDRES SERRANO : The Klu Klux Klan Serie

11 Avr

La polémique concernant le grand photographe américain Andrès Serrano et son magnifique Piss-Christ, continue d’animer les arriérés fascisants de « Civitas », ainsi que l’évêque d’Avignon, aux mêmes penchants extrémistes, qui s’est tout de suite associé à leur chahut. Devant les menaces très sérieuses émanant de ces pittbulls paranoïaques, la Collection Lambert a même dû momentanément fermer ses portes. l’Esprit a lui aussi reçu sa part d’ordures venant de ces chrétiens fanatiques, intolérants et obscurantistes, ce qui n’est pas pour nous déplaire…

Voici en guise de delikatessen et à leur attention toute particulière, deux portraits de leurs cousins en infâmie, les sinistres adeptes du KKK.

En 1990, Andres Serrano, lui-même latino, photographie, en Géorgie, des membres du Klu Klux Klan (série « KKK »). Les adeptes de ce courant raciste, notoirement connu pour ses lynchages de Noirs et autres joyeusetés captivent le photographe, dont il tire les sublimes portraits qui nous fascinent dangereusement.

Antonio Sanz

LIRE AUSSI NOTRE ARTICLE SUR PISS-CHRIST vs CATTENOZ

Publicités

AVIGNON : Un Piss-Christ qui éclabousse l’archevêque

8 Avr

Les cathos tradis ne sont pas contents. Et ils le font savoir : soutenus par l’archevêque d’Avignon, les ultras sont courroucés par l’oeuvre du photographe Andrès Serrano montrant un Christ baignant dans l’urine, actuellement exposée à la Collection Lambert d’Avignon.

L’oeuvre en question, un « piss Christ » rougeâtre datant de 1987, fait d’ailleurs la couverture du fascicule de l’expo « Je crois aux miracles ». Une belle pièce dans l’esprit du travail du photographe latino, dont on connaît la fascination prononcée pour les morgues, le Klu Klux Klan ou autres sujets polémiques. Il est cependant curieux que les traditionnalistes ne se réveillent que maintenant, l’oeuvre critiquée ayant déjà été exposée il y a quelques années par la Collection Lambert. Mais pour ces bigots au puritanisme affiché, il y a là sacrilège et scandale, que leur rigoriste d’archevêque Cattenoz, très controversé jusque dans les rangs des fidèles locaux, doit savourer in peto.

L’archevêque Cattenoz est ici connu pour ses sympathies affirmées pour l’extrême-droite. Plus proche des illuminés fondamentalistes du Barroux (monastère fondé par l’excommunié Monseigneur Lefebvre) que de Monseigneur Gaillot, l’archevêque du diocèse vauclusien est un autoritaire patenté, et la fronde à son encontre enfle depuis plusieurs mois à Avignon. Une controverse qui oppose chrétiens libéraux aux soutiens de ce chef d’église musclé parti en guerre contre tout ce qui heurte sa sensibilité rétrograde. Le Christ de Serrano ne pouvait que l’offenser dans sa chair d’homme pieux.

Ce qui ne le trouble guère, en revanche, c’est de s’afficher avec un leader du Front National comme ce Cavasino, secrétaire départemental du parti, qu’il a reçu sans sourciller en octobre dernier. Un beau clin d’oeil à ses fans et à ces fanatiques du groupe « Civitas » à l’origine de la polémique, chrétiens d’extrême-droite, nationalistes revendiqués et grands pourfendeurs de rabbins et d’imams.

Un bel exemple de tolérance fraternelle adressé à tous les chrétiens de Vaucluse, il est vrai familiers des thèses radicales animées par « l’intelligentsia » catholique de ce beau département républicain, terre d’ouverture et d’empathie.

Antonio Sanz
Sources : Libération/ AFP/ Temoignage Chrétien/Goliath. Photo : « Piss Christ », Andrès Serrano 1987.

En savoir plus : Pour plus d’infos sur ce délicat personnage qu’est l’archevêque d’Avignon Mgr Cattenoz, grand amateur de ce qui se fait de pire dans l’église catholique en matière de groupes sectaires (Confranernité du Barroux) ou de notoriétés douteuses (Bernard Antony, chef Frontiste et animateur d’un blog ultra-catho sur lequel Cattenoz publie son appel contre Piss-Christ) , lire les papiers de Goliath ou Témoignage Chrétien

%d blogueurs aiment cette page :