Tag Archives: FN

STRATEGIE DE CANIVEAU : Sarko essaie t-il le « coup » de 2002 ?

6 Mar

Notre multi-détesté président, entouré de sa théorie de conseillers toujours plus inspirés, est t-il en train de tenter un bluff magistral, qui consisterait, en désespoir de cause, à faire monter très haut son adversaire FN pour se présenter comme le dernier recours « démocratique » en 2012 ? Une « stratégie » indécente à la Chirac qui lui permettrait de regagner son élection aux forceps avec un score africain… A le voir s’agiter ainsi dans le bocal glauque des « débats » identitaires, notre populiste -à défaut de populaire- président nous mitonne à n’en pas douter un tour de cochon.

C’est en tout cas ce qui fit tilt avec une lumineuse évidence dans mon esprit certes tordu, en cette journée d’hier où le dernier sondage en vogue présentait l’intention à 23% pour la Le Pen, et donc la quasi-certitude d’une « triangulaire » obscène entre deux républicains à égalité et cette abjection incarnée pour laquelle quand même le bon peuple de France, semble t-il, éprouve une attirance chaque jour plus incestueuse.

C’est qu’à vouloir coller toujours mieux à la rubiconde éructive, le président paraît filer le train létal du kamikaze, liquidant un à un tous ses principes et ceux d’une république qui n’en a bientôt plus que le nom, jusqu’à ce point de non-retour où il nous faudrait bien choisir entre deux maux, l’abomination sarkosyste du coup paraîssant bien douce en comparaison de l’extrême indécence brune déguisée en accorte walkyrie.

Certes, en 2002, ce coup de Jarnac a conduit Chirac à s’ennorgueillir d’un score « républicain » de 84% au second tour, nous laissant tous exangues, et fort dégoûtés d’avoir dû glisser dans l’urne un tel bulletin de la honte. Il ne m’étonnerait pas qu’en l’Elysée on n’y ait songé aussi, sachant la pathologique rouerie des « cerveaux » du président, dont ce Guaino fanfaronnant et parfaitement exécrable qui se répand ces derniers jours sur les plateaux télévisuels, ne manquant jamais une occasion de dire sa haine et son mépris des diplomates, des professeurs, des juges ou des élus, lui qui ne l’est point, exprimant à leur endroit une rente récurrente de dénigrement et d’invectives.

Voilà en tout cas une piste à ne pas négliger, à laquelle notre désemparé président, surpuissant égotique, serait bien capable de rêver, en cette douloureuse époque de rejet absolu de sa personne et de tout ce qu’il représente. Un scénario cauchemardesque pour les Français mais ô combien jouïssif pour ce jusqu’au-boutiste qui n’a désormais plus rien à espérer… Ou presque.

Angelina Vivaldi

Publicités

LE COUTEAU DANS L’OS : Vaucluse terre brûlée ?

13 Jan

43% des électeurs de l’UMP prêts à une alliance avec le FN ! C’est le résultat d’un sondage auprès des sympathisants de droite, et c’est déjà du lourd. Mais chez nous, qu’en est-il ?

Bon, je sais que nous sommes « en » Vaucluse, cette vallée fermée où ont prospéré toutes les ignominies du catholicisme sanglant, les coup-bas contre la République et l’allégeance courtoise au pétainisme et autres saloperies. Sans compter Carpentras de sinistre mémoire, l’enracinement de maires néo-fascistes comme à Orange (terre il est vrai de la tristement célèbre Légion « étrangère », spécialiste des coups d’Etat et autres mercenariats en Afrique francophone), et encore les compromissions quotidiennes avec « l’autre » droite, telles que le député et désormais ministre Mariani (des transports : ce qui ne manque pas de sel pour un dont les « transports » doivent se circonscrire à ceux qu’il kiffe lors des cérémonies intégristes du Barroux) a su les pratiquer, ou enfin les scores africains du FN à Carpentras et autres poches de « résistance » fasciste, menées par des trufficulteurs et vignerons bien de chez nous, dont la prospérité est corrélative au nombre d’esclaves maghrébins et roumains payés au noir et sans protection sociale, qu’ils utilisent éhontément sur « leurs » terres…

Pour en revenir à ce chiffre ahurissant mais qui ne m’étonne qu’à moitié : complétons-le par celui tout aussi bavard de celui des Français « proches » ou « assez proches » des thèses du Front National concernant l’Islam et les « immigrés ». Et bien, ce n’est pas moins de 23% de la population française qui se dit bienveillante et plutôt en accord avec les délires xénophobes de la fille de son père ! Gageons (nul sondage pour l’étayer), qu’en terres vauclusiennes, ce score doit faire pâle figure : A mon avis, au vu de l’épais brouillard qui enfume le cerveau (ou ce qui tient lieu de) de nos paysans vauclusiens ignominieusement enrichis sur le dos des « étrangers », et à l’écoute des conversations largement éthylisées en vogue dans nos bars-tabac-PMU (un grand repaire de Frontistes), ce chiffre doit littéralement exploser !

Tout cela pour dire combien notre pauvre gauche locale est désarmée et scandaleusement inopérante devant ce phénomène politique, ayant depuis longtemps déserté le champ du social -et l’esprit de combat- au profit de quelques querelles internes dérisoires. Comme le soulignait hier Taïeb dans son papier, cette gauche mollassonne n’est absolument pas prête à nous sauver de la lepénisation d’Avignon et du Vaucluse tout entier : trop occupée à régler ses « épurations » internes au détriment des citoyens, trop nulle intellectuellement, vide d’idées et de combativité.

C’est un constat. Douloureux, mais espérons-le, salutaire. Que cette gauche-là se réveille, sorte de sa léthargie et parte au front unie, mordante et efficace, voici ce que l’on peut lui souhaiter de pire pour cette nouvelle année et celle, décisive, qui suivra !

Antonio Sanz

%d blogueurs aiment cette page :