Tag Archives: Piss-Christ

L’IMAGE DU JOUR : Même Jésus porte un slip siglé…

7 Juin

oeuvre de Giuseppe Veneziano, présentée à la Biennale de Venise, et installée dans le Pavillon de l’Italie à l’Arsenal, ce jésus en slip siglé Docce&Gabbana devrait réjouir nos amis intégristes, ceux qui ont saccagé le superbe Piss-Christ de Serrano dernièrement à Avignon… 🙂

QU’ILS NOUS LÂCHENT ! Ultras-cathos, islamistes, colons juifs, partout des fouteurs de guerre

21 Avr

Les religieux sont définitivement des semeurs de guerre. Non contents de nous pourrir la vie au quotidien depuis 2000 ans, ces arriérés obscurantistes incultes et irrationnels allument les haines entre -et souvent même parmi- les peuples. Jusqu’à quand devrons-nous, citoyens éduqués, civilisés, en un seul mot humains, supporter leur fanatisme liberticide, meurtrier, souvent génocidaire ? Armons-nous de ce qui nous reste de pensée rationnelle, de civilisation, pour nous opposer à ces fascistes démagogues qui entendent régir notre liberté de conscience et d’action.

Avignon : les nazillons de l’Agrif et de Civitas, relayés par l’archevêque intégriste, proche de l’extrême-droite, et, soyons clair, anti-sémite et islamophobe Cattenoz, viennent de perdre leur procès intenté au Piss-Christ de Serrano et à la Collection Lambert qui l’expose. Non sans avoir au préalable vandalisé l’oeuvre, au mépris total de l’art et de la liberté d’expression, un crime qui ne doit pas rester impuni, comme le soulignait Antonio sur ce blog. Résultat : déboutés hier de leur action en justice, ces illuminés ont été condamnés à 5000 euros d’amende pour procédure intempestive, infligée par la justice laïque de notre pays à ces barbares dont rien ne peut justifier les actes terroristes. Une condamnation qui fera désormais jurisprudence. Jusqu’où devons-nous tolérer les agissements de ces ultra-« chrétiens » que tout éloigne de la « pensée » de Jésus et des évangélistes dont ils se réclament ? Face à ces animaux-là, la tolérance ne saurait être de mise.

Nigeria : Le Nord musulman et le Sud chrétien s’opposent sur l’élection du nouveau président de la république, un Chrétien du Sud élu démocratiquement ou à peu près par le peuple nigerian. Résultat : les intégristes musulmans s’enflamment, et commettent de véritables pogroms de chrétiens : viols, assassinats, incendies de villages, pillages… etc. jusqu’aux pneus enflammés que l’on passe au cou des chrétiennes en pleine nuit…

Tunisie : La soi-disant « révolution » démocratique conduit à la résurgence des pires islamistes qui, non contents de parasiter la télévision et généralement toutes les tribunes d’expression de la toute jeune « démocratie », désormais ouverte à leur prosélytisme, descendent dans la rue et intiment aux femmes l’injonction de revêtir le voile et surtout… de se taire. A ce sujet, lire l’excellent papier paru dans la Marseillaise de ce mercredi 20 avril…

Israël : Le conflit soi-disant territorial entre Palestiniens et Israéliens est bien une guerre de religion : les fanatiques juifs de Jérusalem, par exemple, ou les colons extrémistes de Cisjordanie, appuyés par le gouvernement d’extrême-droite d’Israël, continuent de massacrer, emprisonner, spolier les populations palestiniennes depuis plus de soixante ans, sans respecter aucune des résolutions internationales, ni les frontières de l’Etat israélien pourtant approuvées unanimement par la communauté internationale en 1948. Massacres, exactions, expropriations… Au nom de « dieu ».

Bref. La liste serait trop longue de ces combats d’arrière-garde menés par ces nouveaux croisés, qui nous dressent les uns contre les autres, nous déciment et nous génocident, après avoir essayé sans succès depuis deux millénaires de nous rallier à leurs obscurantismes. Pas un morceau de la planète qui n’échappe aux guerres de religions, entretenues par calcul par les pires des dictateurs. Des confins du Tibet (dont on oublie trop souvent le caractère féodal des théocrates qui régissaient l’ancien Tibet) et de l’Inde, jusqu’aux tréfonds de notre vieille Europe, ce ne sont que meurtres, viols, exactions en tout genre menées au nom de dieu. Un état de guerre permanent, que rien ne saurait justifier.

Face à ces idéologies d’un autre temps, ces croyances débiles et leurs fanatisés, une seule solution : l’intolérance. Repoussons-les où qu’ils soient, où qu’ils se terrent. Pas de quartier pour les ennemis de la pensée et de la liberté. Pas de pitié pour les ennemis de l’humanité.


Angelina Vivaldi

Photo : Andres Serrano

PISS-CHRIST : Le crime contre l’humanité des intégristes et de leur archevêque

18 Avr

Et bien voilà, c’est fait ! Quelques crétins fanatisés chauffés à blanc par l’organisation néo-fasciste Civitas et l’archevêque intégriste Cattenoz ont réussi dimanche leur autodafé du Piss-Christ. Outre l’émoi légitime que cette insulte à l’intelligence suscite, l’heure est venue de pointer du doigt les véritables responsables d’un acte criminel.

Au premier rang desquels nous compterons bien sûr l’évêque d’Avignon, dont les nombreux appels à l’autodafé, relayés sur les blogs de l’extrême-droite, catho ou pas, relèvent en droit de l’incitation à la haine. Dans notre démocratie c’est un délit, qu’il est impératif de condamner sévèrement.

L’organisation « chrétienne » Civitas et ses responsables partagent les mêmes responsabilités. Pour eux pas de quartier non plus : Exigeons la dissolution immédiate de cette association de malfaiteurs qui a manipulé ses « brebis » égarées dans la chasse aux symboles, et qui du coup, doit être dissoute sans attendre, et ses chefs mis hors d’état de nuire.

Car dans cette affaire, il ne s’agit pas simplement de l’expression d’une colère à l’encontre d’un prétendu « blasphème » qui rappelons-le, dans nos sociétés civilisées et laïques, n’a aucune existence juridique. En cassant deux oeuvres d’Andres Serrano, c’est à la pensée humaine que l’on s’attaque, et donc à un patrimoine qui appartient à tous, nonobstant le fait qu’il est exposé dans une collection privée.

Comme lorsque les talibans ont dynamité les fameux Bouddhas en Afghanistan, il s’agit-là d’un crime contre l’humanité. En tant que citoyens, nous ne pouvons tolérer pareilles atteintes à la liberté d’expression, de penser, de créer. Comme nous ne pouvons accepter que l’on tente de détruire tout un pan de notre patrimoine artistique contemporain. Il ne s’agit plus seulement d’un simple délit, mais bien d’un crime.

Dans cette affaire, la justice doit se montrer inflexible. Et condamner lourdement, non seulement les auteurs du crime, mais surtout leurs inspirateurs, l’odieux archevêque Cattenoz et les malfaisants de Civitas.

Antonio Sanz

ANDRES SERRANO : The Klu Klux Klan Serie

11 Avr

La polémique concernant le grand photographe américain Andrès Serrano et son magnifique Piss-Christ, continue d’animer les arriérés fascisants de « Civitas », ainsi que l’évêque d’Avignon, aux mêmes penchants extrémistes, qui s’est tout de suite associé à leur chahut. Devant les menaces très sérieuses émanant de ces pittbulls paranoïaques, la Collection Lambert a même dû momentanément fermer ses portes. l’Esprit a lui aussi reçu sa part d’ordures venant de ces chrétiens fanatiques, intolérants et obscurantistes, ce qui n’est pas pour nous déplaire…

Voici en guise de delikatessen et à leur attention toute particulière, deux portraits de leurs cousins en infâmie, les sinistres adeptes du KKK.

En 1990, Andres Serrano, lui-même latino, photographie, en Géorgie, des membres du Klu Klux Klan (série « KKK »). Les adeptes de ce courant raciste, notoirement connu pour ses lynchages de Noirs et autres joyeusetés captivent le photographe, dont il tire les sublimes portraits qui nous fascinent dangereusement.

Antonio Sanz

LIRE AUSSI NOTRE ARTICLE SUR PISS-CHRIST vs CATTENOZ

%d blogueurs aiment cette page :