Tag Archives: Forum d’Avignon

FORUM D’AVIGNON : L’artiste africain et le « géant mondial »

11 Nov

C’est un Davos de la culture et des médias où les décideurs viennent du monde entier, se reconnaissent et se font la bise. 400 personnes qui influent sur les industries culturelles, dont trois ministres français – Frédéric Mitterrand, Nathalie Kosciusko-Morizet et Christine Lagarde -, étaient réunies, du 4 au 6 novembre, dans le majestueux Palais des papes d’Avignon. Ils ont planché sur la question : est-ce que l’Internet et le numérique peuvent favoriser l’accès de chacun à la culture ?

A quinze minutes l’intervention, c’est plus le lieu de la synthèse, de l’autopromotion ou de la formule qui fait mouche que de la révélation. C’est aussi le règne du Powerpoint sur écran géant. Prenons Philippe Dauman, le PDG de Viacom. Ce bonhomme jovial règne sur un géant américain (Paramount, MTV, 140 chaînes de télévision, 40 000 salariés). Vendredi, il a branché Avignon sur Viacom, à coups de poncifs : « La technologie est-elle un bienfait ou une malédiction ? », « Facebook, en nombre d’abonnés, serait le troisième pays au monde », « on est passé d’une économie de l’industrie à une économie de la connaissance », « la génération qui a grandi en ligne s’envoie plus de 100 textos par jour », « la liberté, c’est le juste prix des choses ».

Et puis le cinéaste malien Souleymane Cissé, costume chocolat, a été invité à s’asseoir face à M. Dauman. L’auteur de Yeelen n’avait pas de Powerpoint. Il se demandait un peu ce qu’il faisait là : « Je me sens noyé », a-t-il dit. Il a évoqué son dernier film, tourné en numérique, « qui a émerveillé Bamako, ce fut un moment fort ». Et puis il a lancé : « Mais ce film, avant même d’être fini, était piraté et visible dans les rues, en cassette vidéo. »

Programmes ethniques
Ce qu’il n’a pas dit, c’est que son film Min Ye, dévoilé à Cannes en 2009, et qui traite de la polygamie, n’est pas sorti en salles. Ni en Europe ni ailleurs. Il l’a dit autrement : « Nous voulons ici la culture pour chacun. Pour moi, ça veut dire que la création de tous puisse circuler dans le monde entier. Internet est juste une technique. L’argent n’est qu’un moyen. Ce dont on a besoin, ce sont des salles en Afrique et des quotas ailleurs pour que nos films puissent être vus. Il faut que nos jeunes aient la possibilité d’être émerveillés par des films qu’on voit peu. Là, je peux au moins en débattre avec vous. En Afrique, c’est impossible. »

Maurice Lévy, président du directoire de Publicis et modérateur du débat, a salué « ce témoignage des tripes, du coeur et de l’expérience ». Mais comment faire dialoguer « le géant mondial et l’artiste » ? M. Cissé a lancé une question à M. Dauman : « Ça fait dix ans que je demande des quotas en Europe et personne ne m’écoute. Est-il possible de le faire aux Etats-Unis ? » Réponse du patron de Viacom : « Pas besoin, puisque nous avons une grande diversité de télévisions, des programmes ethniques, destinés à des segments précis de populations dans le monde. »

Michel Guerrin – LE MONDE – Article paru dans l’édition du 09.11.10

LE FORUM D’AVIGNON ? ça gaze, merci !

8 Nov


c’était samedi en fin d’après-midi, à l’orée de la Place du Palais, inaccessible aux Avignonnais pour cause de « forum ». grenades lacrymo, coups et insultes, l’arsenal ordinaire de la répression étatique. (vidéo : Rodiere / CGT)

AVIGNON : Pendant que le Forum festoie, les manifestants dégustent…

7 Nov

Liberté, Egalité, Fraternité… version république UMP : Hier soir vers 16.30 h., alors que 400 « personnalités » du monde de la « Culture » s’ébrouaient à l’aise dans les ors ternis du Palais, annexé pour l’occasion par madame Roig et ses 7 chefs étoilés pour leur servir la soupe (et celle de la bonne parole sarkosyste), tout cela aux frais (ahurissants) du contribuable, près de 700 concitoyens avignonnais se voyaient refoulés de la (leur) place du Palais à coups de grenades lacrymo. Bilan : plusieurs blessés, quelques interpellations et surtout, une fois de plus, l’image déplorable d’une police « républicaine » fidèlement dévouée à la force de l’Ordre. Un Ordre vigoureux, droit dans ses bottes, décidément de plus en plus évocateur des pires pratiques en usage dans certaines régions du Monde… Mais il est vrai que l’exemple Chinois, devant lequel on s’agenouille au nom de contrats militaires et nucléaires, était dans tous les esprits ce week-end.

Angelina Vivaldi
(photo DR/Vaucluse-Matin)

FORUM D’AVIGNON : le festin des amis…

5 Nov

Le Forum d’Avignon, c’est ce truc dispendieux et inutile qui accueille en ce moment dans nos murs plus de 400 « personnalités » venues discuter de l’accès numérique à la culture… et surtout festoyer ! Pas moins de 7 chefs et leurs brigades auront pour tâche de nourrir tout ce petit monde aux frais des contribuables. Parmi eux, d’incontournables stars de la gastro étoilée comme ce Marc Veyrat au chapeau et aux plantes de la montagne, mais bien sûr les amis de notre délégué au tourisme et au « rayonnement international » Christian Etienne, lui-même « chef » (à une étoile) et heureux propriétaire d’un des plus chers restaus d’Avignon (à la réputation surfaite) . Une belle promo pour ce roi de la « rabasse » autoproclamé (la truffe en provençal), dont les multiples délégations coïncident décidément très bien avec ses affaires d’entrepreneur privé. Mais nous y reviendrons…

Tout ce « gratin » festoie donc au Tinel du Palais, pour des repas préparés par plus de soixante personnes. Le menu est à la hauteur de « l’importance » des invités, tous ces convives ayant trouvé avec ce « forum » le bon truc pour s’offrir un week-end gratuit en Provence aux frais de la princesse Marie-Jo. Parmi eux, trois ministres dont l’inénarrable Mitterrand, l’homme qui offre, tenez-vous bien, la médaille des Arts et des Lettres à… Annie Cordy. On croit rêver…

Une bien jolie promotion pour nos amis UMP des « grands » restaus de la région avignonnaise, parmi lesquels leur hôte et adjoint au tourisme Christian Etienne doit être aux anges. Joli coup de pub aux frais de la ville, et au bénéfice unique de Madame Roig et de ses amis, jamais à un « forum » près pour redorer un blason qui en a bien besoin, les réalisations effectives de notre édile ayant peu de chances à elles-seules de conduire notre première magistrate au firmament du buzz médiatique.

Antonio Sanz

%d blogueurs aiment cette page :